MARDI 4 AOÛT

Programmation à venir.


MERCREDI 5 AOÛT

LÉONIE

Ils s’appellent Fred, Marc et Alban et se sont baptisés Leonie : drôle de nom pour un groupe de garçons ! Léonie, c’est le prénom d’une jeune fille rencontrée lors de leur adolescence, qui les as bouleversés, comme un fantasme adolescent.

Fred et Marc, frères et fondateurs du groupe, ont commencé l’aventure par des études supérieures de violon et de trompette, rapidement rejoints par Alban à la batterie et aux programmations.

 

C’est tous les étés sur scène que Léonie raconte le tourbillon des sentiments d’une génération avide de liberté et d’émotions fortes. Le résultat ? Une bande originale de vacances iodées proposée par un trio de surfeurs devenus citadins qui se racontent, avec détermination, au gré de leurs expériences.

 

COLOURS IN THE STREET

 

Repérés dès le berceau, les Colours In The Street impressionnent en live et s’inscrivent dans le mouvement d’une pop massive, puissante, taillée pour les grandes scènes. Avec leur premier album "Royaume", le groupe ne cesse de se développer en France et à l'international avec près de 200 concerts au compteur sur de nombreuses scènes prestigieuses telles que l'Olympia à Paris (avec Puggy), mais également à l'autre bout du monde avec trois tournées en Asie (Chine, Corée du Sud...).

2020 se présente comme une nouvelle étape pour le groupe avec la sortie prochaine de leur nouvel album. Un album, attendu pour le printemps, qui se distingue par un songwriting pop exigeant et des titres aux mélodies efficaces, colorées, et aux productions soignées.


JEUDI 6 AOÛT

LE TROTTOIR D'EN FACE

 

"Devant ma porte il y’a un trottoir. De l’autre côté, il y a « Le Trottoir d'en Face ». 

 

Leurs compositions, co-écrites par les frères Cyril et Benoit Crabos, sont à écouter car elles cachent bien des choses. Des ballades abritent les sujets et les mots les plus durs. Les morceaux rageurs peuvent cracher les plus beaux mots d’amour. C’est comme un « Multiplex ». Différentes ambiances au même moment. 

Mais c’est sous couvert de mélodies entêtantes que les deux frangins et le trottoir d’en face déroulent leur tapis soyeux assemblé de pavés. Une esthétique propre, soignée, mélange de folk de rock et de western, faites d’acier et de chair, comme une et un « Mustang » qui roule et qui se cabre.